«Le multiculturalisme tue» : des identitaires provoquent une rixe à l’université de Vienne

Une rixe provoquée par des militants identitaires à l’Université de Vienne a causé huit blessés . Les intervenants avaient déployé une banderole contre le multiculturalisme sur la scène au beau milieu d’une pièce jouée par des migrants.

Il s’agit de la deuxième action du groupe autrichien Identitäre Bewegung, qui évolue dans la mouvance du groupe français Génération identitaire, en deux semaines.

Une trentaine de ses membres ont interrompu la performance en débarquant sur les planches avec des banderoles sur lesquelles on pouvait lire : «Le multiculturalisme tue». La situation a rapidement dégénéré. Des militants et certains spectateurs en sont venus aux mains. Bilan : huit blessés, rapporte l’agence RT

La pièce Die Schutzbefohlenen, (Les Protégés), était jouée par des demandeurs d’asile venus de Syrie, d’Afghanistan et d’Irak. Cette pièce avait été écrite en réaction à l’occupation de l’église votive de Vienne par une soixantaine de réfugiés afin d’attirer l’attention sur leur sort.

 

Catégorie de l'article:
Pure Info
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.