Le salut nazi d’Anders Breivik à l’ouverture de son procès

Anders-Breivik

Anders Breivik, qui avait tué 77 personnes en juillet 2011 à Oslo et sur l’île d’Utoya, assigne l’Etat norvégien en justice pour traitement inhumain. Le procès s’est ouvert lundi matin dans la prison de Skien, avec un nouveau coup d’éclat: un salut nazi dès son arrivée.

Mots clés:
· ·
Catégorie de l'article:
Pure Image
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.