Windows 10 installé à son insu ,10.000 dollars de dédommagement

Intrusives voire harceleuses, les mises à jour proposées par les géants de l’informatique peuvent devenir coûteuses. Microsoft a ainsi été contraint de verser 10.000 dollars de dommages et intérêts pour l’installation forcée de son système d’exploitation Windows 10 sur l’ordinateur d’une utilisatrice non consentante…

Sur les forums spécialisés, plusieurs internautes se plaignent du harcèlement infligé par Microsoft concernant l’installation de Windows 10. Alors que le géant américain se démène pour accélérer l’exode collectif vers sa mise à jour, une Américaine mécontente vient d’imposer sa volonté.

Teri Goldstein estime en effet que le nouveau système d’exploitation lui a été imposé sans son consentement et qu’il a été installé sur son ordinateur en son absence et sans son accord.  Cette directrice d’une agence de voyages de Seattle n’a pu utiliser sa machine pendant plusieurs jours et s’est donc retrouvée au chômage technique. Furieuse contre les agissements de l’entreprise, elle a porté plainte avant d’exiger une compensation financière, relate le Seattle Times.

Résultat ? La justice a accordé à l’utilisatrice lésée 10.000 dollars de dommages et intérêts. Microsoft a tout d’abord interjeté appel, avant de se rétracter pour accéder à la demande de la plaignante. Il a cependant continué à nier sa responsabilité. Une manière, peut être, d’éviter un scandale qui risquerait d’inspirer d’autres utilisateurs.

Bravo Teri Goldstein d’avoir combattu Goliath.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Folie
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.