Un maire italien met sa ville à vendre sur Facebook

Frustré par le manque récurrent d’argent alloué à sa ville, un maire italien a pris l’initiative de tenter de la vendre sur Facebook…

Désespéré par le manque de finances persistant qui touche sa ville de San Sossio Baronia dont il est maire depuis 7 ans, Francesco Garafolo a lancé un cri d’alarme ironique sur son compte Facebook : «Recherche riche investisseur chinois pour venir acheter la ville». Il a précisé sur son post que cet appel était causé par un «manque constant de fonds», rapporte RT.

Francesco Garafolo

Francesco Garafolo

Le responsable a également annoncé qu’il serait heureux d’offrir ses services en tant que maire aux nouveaux propriétaires. «Je tiens à souligner que le coût serait légèrement inférieur à celui de clubs de football comme l’Inter ou Milan».

La ville est un «investissement très rentable», a-t-il insisté, vantant les mérites des paysages de sa région et de son fort potentiel touristique. «Je ne vais pas vendre ma terre. Je veux juste attirer l’attention pour pouvoir assurer les services municipaux à mon peuple. Il est devenu difficile même de boucher un trou dans la rue ou de se permettre de tondre l’herbe», s’est-il expliqué au journal italien Il Fatto Quotidiano.

maire italie

Selon les médias italiens, l’homme a posté son annonce dans l’espoir de trouver un moyen d’assurer un avenir plus prospère à sa municipalité. Il ressent un profond malaise, une frustration et un sentiment d’impuissance face aux enjeux auxquels est confrontée sa ville. Il s’est déclaré néanmoins sérieux concernant sa volonté d’attirer des investisseurs.

On en sait pas encore si cet appel fera venir les investisseurs mais une chose est sûre : son initiative a eu un grand retentissement dans les médias italiens.

Mots clés:
· ·
Catégorie de l'article:
Pure Folie
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.