Un jeune mormon a survécu aux attentats de Boston, Paris et Bruxelles

Bénédiction ou malédiction – Mason Wells est ce qu’on appelle un miraculé. Ce jeune homme américain est poursuivi par le terrorisme, lui qui était à Boston et à Paris le jour où ces villes ont été frappées par des attentats. Mardi, il était dans le hall de l’aéroport de Zaventem à Bruxelles au moment de la double explosion.

Mason Wells

Mason Wells

A 19 ans, ce jeune missionnaire mormon était présent à Boston lors de l’attentat du marathon en 2013 et à Paris le 13 novembre 2015 et vient d’être blessé dans l’explosion à l’aéroport international de Bruxelles mardi 22 mars. Il souffre actuellement de brûlures aux mains, aux jambes, au visage et d’une rupture du talon d’Achille . Ses blessures sont sérieuses mais il est hors de danger.

« C’est la troisième fois que notre fils se trouve sur les lieux d’une attaque terroriste », a expliqué son père Chad Wells à ABC News. « Mason nous a toujours rassurés sur les mesures de précaution qu’il prenait lors de ses déplacements », a confié sa mère Kymberly. « Je lui ai toujours dit de surveiller ce qui se passe autour de lui et d’observer les gens qui l’entourent », a-t-elle ajouté.

La famille du jeune mormon a, par ailleurs,  indiqué aux médias américains que la principale préoccupation de Mason est de rejoindre l’US Navy, la marine de guerre américaine, malgré ses blessures, lui qui a toujours dit vouloir servir son pays.

Le jeune homme a donc pu compter sur sa bonne étoile qui l’a tout de même mené à se trouver sur trois lieux touchés par le terrorisme.

Mots clés:
· ·
Catégorie de l'article:
Pure Folie
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.