Quand un avis de décès révèle la double vie du défunt

Certaines personnes mènent une double vie. C’est le cas de Leroy Bill Black, originaire du New Jersey. Sauf que cet homme de 55 ans vient de décéder d’un cancer des poumons et que son secret a été dévoilé dans un journal local…

Le deuil doit être étrangement vécu par les proches de Leroy Bill Black qui menait visiblement une vie secrète avant son récent décès.  La double vie de cet homme du New Jersey, a été révélée au grand jour lors de « ses » avis de décès.

Publiés dans la Press of Atlantic City, deux avis de décès dans la rubrique nécrologique évoquent la mort de Leroy Bill Black. Les textes sont presque identiques et se trouvaient côte-à-côte dans la version papier du journal. Il existe cependant une grosse nuance : L’une des annonces fait référence à l’épouse de Leroy Bill Black: elle liste Bearetta Harrison Black parmi les personnes qui ont survécu au défunt et qui se trouvait à ses côtés lors de son dernier soupir. L’autre annonce zappe complètement la femme du disparu et parle de « sa petite amie de longue date, Princess Hall », présente également lorsque l’homme est décédé, rapporte le site 7sur7.

twitter avis deces

Pour justifier cette double annonce , un employé du Greenidge Funeral Homes a indiqué que les deux avis existent parce que les deux femmes ne voyaient pas les choses de la même manière. L’épouse annonce que son mari est mort « entouré de sa famille » alors que la petite amie fait référence aux causes de sa mort: le cancer du poumon serait dû à une exposition fréquente à de la fibre de verre dans le cadre de l’exercice de son travail. Ça sent le règlement de compte …

 

Catégorie de l'article:
Pure Folie
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.