Mauvaise idée : poster la photo de sa carte d’embarquement sur le net

Vous êtes content(e) de partir en voyage et voulez à tout prix partager votre joie avec vos amis virtuels ?  Sachez que c’est une très mauvaise idée. Votre enthousiasme peut carrément virer au drame…

C’est désormais bien connu : il faut bien réfléchir avant de poster quoi que ce soit sur les réseaux sociaux. Et cette règle s’applique également (et surtout) aux documents pouvant contenir des informations personnelles et importantes.

Donc si vous souhaitez annoncer au monde entier que vous partez en Norvège ou au Maroc, faites-le via un post simple et enthousiaste. Votre carte d’embarquement ne doit en aucun cas être publiée sur le net.

gif-enthousiaste

Les cartes d’embarquement sont, en effet, remplies de données confidentielles facilement accessibles par un tiers malveillant. Selon la RTBF, une enquête a été menée par Steve Hui qui travaille pour un site d’optimisation des programmes de fidélité des compagnies aériennes, sur les données que contiennent ces fameuses cartes .

steve Hui

Steve Hui

L’enquêteur affirme que ces documents comportent des informations sur le nom, la destination et les détails de la réservation. Où est le problème ? Eh bien, toutes ces données suffisent à une personne malveillante pour modifier voire annuler le vol. Et ce ne sont pas les gens louches et mal intentionnés qui manquent sur le net !

Et les affirmations de Steve Hui ont été démontrées via un cas concret. Et c’est plutôt flippant.  En se basant sur une photo postée par un passager de la compagnie Virgin Australia qui partait de Sydney pour se rendre à New York, il a démontré que seul le nom suffisait pour faire beaucoup de choses.

Airplane ticket

Airplane ticket

Les données qui peuvent être stockées dans les cartes d’embarquement permettent, en effet, de connaître les détails du voyage (escales, siège), le numéro de la carte de fidélité , les références du billet et les détails du paiement dont les 4 derniers chiffres de la carte utilisée pour effectuer l’achat. Et si le code-barre est visible sur la photo postée, c’est encore plus terrible. Ce dernier contient tout simplement toutes les informations relatives au passager.

Ce faisant, partager sa joie de voyager sur le net doit être fait…avec modération. Et par conséquent, il est fortement déconseillé (pour les mêmes raisons) de jeter sa carte d’embarquement.

Catégorie de l'article:
Pure Folie
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.