Connect with us

Les résolutions de perte de poids sont inutiles

Pure Folie

Les résolutions de perte de poids sont inutiles

Vous voulez profiter de ce début d’année pour perdre quelques kilos superflus ? Sachez que les résolutions de perte de poids commencent habituellement à fondre bien avant la neige…

Le métabolisme y est pour quelque chose, les gènes aussi, mais un chercheur explique que certaines petites modifications en apparence anodines peuvent maximiser les chances de succès. Brian Wansink, de l’université américaine Cornell, affirme que plusieurs astuces s’appuient sur des preuves scientifiques solides.

Des objectifs réalistes

Il recommande tout d’abord d’établir des objectifs spécifiques, mesurables, atteignables, pertinents et limités dans le temps. Au lieu de simplement promettre de «manger mieux», il faut prévoir comment s’y prendre («je mangerai des croustilles deux fois par semaine au lieu de tous les jours»). Au lieu de promettre de se remettre en forme, on s’engage à marcher 30 minutes chaque soir.

 

Dans la cuisine, seul un bol de fruits devrait être visible sur le comptoir. Les habitants de maisons où des boîtes de céréales ou des bouteilles de boissons gazeuses étaient en évidence pesaient jusqu’à 12 kilos de plus que les autres. En comparaison, les habitants de maisons où on ne voyait qu’un bol de fruit pesaient 6 kilos de moins.

On devrait réorganiser le garde-manger pour placer les aliments sains à l’avant-plan, puisque nous sommes trois fois plus susceptibles de manger le premier aliment aperçu que le cinquième.

Il en va de même dans le frigo. Même si cela réduira leur durée de conservation, M. Wansink suggère de sortir les fruits et légumes du tiroir pour les placer au niveau des yeux. Lors d’une étude, les gens qui ont placé les fruits et légumes sur la première tablette en ont mangé trois fois plus que la semaine précédente.

Les aliments sains devraient être rangés dans des sacs ou des contenants transparents, tandis que les restes de pizza devraient être enveloppés dans du papier d’aluminium. Après une bouchée ou deux d’aliments moins bons pour la santé, M. Wansink suggère de se changer les idées et d’attendre 15 minutes.

Des choses à revoir

La taille des assiettes est également importante, puisque de grandes assiettes font paraître les portions plus petites. Des gens à qui on a donné un gros bol ont mangé 16% plus de céréales que les autres, tout en ayant l’impression d’en avoir mangé moins.

On évite de manger devant la télévision pour manger à table. Une étude a constaté que plus l’indice de masse corporelle des sujets était élevé, plus ils étaient susceptibles de manger devant la télévision. En revanche, plus leur IMC était faible, plus ils étaient susceptibles de manger à table.

À l’épicerie, il conseille de diviser le chariot en deux à l’aide d’une sacoche ou d’un manteau, dans le but d’en remplir au moins la moitié avec des fruits, des légumes et des aliments sains. On prend également le temps de visiter toutes les sections, puisque chaque minute passée dans le département des fruits et légumes se traduit par des dépenses supplémentaires d’environ 2$ US dans cette section.

Les achats en vrac sont dangereux: une étude a constaté que la moitié des contenants géants de croustilles, biscuits et autres est dévorée pendant la première semaine, soit deux fois plus rapidement que d’habitude. On devrait répartir ces aliments dans des contenants plus petits ou encore les ranger loin de l’estomac, comme au sous-sol.

Pureactu avec AP

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

More in Pure Folie

To Top