Appeler les urgences après une séance de shopping intensive

Pour certains, faire du shopping est une activité à haut risque qui nécessite un traitement de faveur. C’est ainsi qu’une Britannique a appelé les urgences pour la ramener à la maison après sa séance de lèche-vitrines…

Les services d’urgences britanniques ont dû rabrouer une jeune femme de 32 ans pour avoir réclamé qu’une ambulance la raccompagne chez elle parce que ses pieds la faisaient souffrir après une… intense séance de shopping.

«Pas un service de taxi», a tweeté Jo Bird, l’employée des services d’ambulances des West Midlands qui a reçu l’appel, mardi soir, d’une femme de 32 ans se plaignant de ne pas pouvoir rentrer chez elle à pied. Et elle semblait énervée.

jo bird

En appelant les urgences, la jeune « victime » a indiqué dans cet appel enregistré et diffusé par les services d’ambulance : « J’ai marché toujours la journée et mes pieds me font si mal que je ne peux pas marcher (…) J’ai essayé de les resserrer ou de les desserrer (en parlant de ses chaussures, ndlr), mais ça ne change rien ».

« Vous réalisez que nous n’allons pas vous ramener chez vous? », lui répond alors Jo Bird en rappelant que les urgences sont destinées à traiter des situations… d’urgence. Jo Bird résume ensuite la conversation sur Twitter: « Nous pouvons tous compatir, en particulier s’il s’agissait de talons… mais ce n’est pas une raison suffisante pour utiliser les services d’ambulances destinés à sauver des vies ». C’était aussi l’occasion de rappeler à cette jeune femme qu’une ambulance n’est pas un taxi, qu’elle conduit les personnes vers l’hôpital le plus proche, et sûrement pas chez elles.

jo bird 2

Un autre exemple d’appels inappropriés de gens complètement inconscients.

Catégorie de l'article:
Pure Folie
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.