Une femme a voulu appeler sa fille Cyanure…comme le poison

Un tribunal britannique a tranché : une résidente du Pays de Galles ne pourra pas nommer sa fille Cyanure.

La femme – aux goûts douteux- est la mère de jumeaux, un garçon et une fille, qu’elle voulait respectivement baptiser Prédicateur et Cyanure. La dame ayant eu des problèmes de toxicomanie et de santé mentale par le passé voulait apparemment se faire plaisir…sur le dos de ses petits.

cyanure-1

Afin de justifier son choix pour la petite, elle a affirmé que le mot « cyanure » constituait un prénom « joli et charmant » et qu’il avait une connotation positive puisque le poison avait contribué à la mort du dirigeant nazi, Adolf Hitler.

Un argument qui ne passe pas. En effet, les autorités locales se sont opposées à cette décision et un tribunal de la famille a tranché en reprochant à la mère de ne pas agir dans l’intérêt de ses enfants.

La femme a porté ce jugement en appel, faisant valoir qu’elle avait le droit de choisir les prénoms de ses rejetons. Mais les trois juges de la cour d’appel ont maintenu le précédent verdict. L’un des magistrats a même déclaré, à l’Associated Press, que cette affaire était l’un des rares cas où l’intervention de la justice était nécessaire.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Folie
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.