Un candidat à la mairie de Rome promet de ramener 500 000 chats

Ah, les promesses électorales ! Ces politiciens sont visiblement prêts à toutes les folies pour conquérir les cœurs des électeurs et avoir leurs votes.

Un candidat au poste de maire de Rome a  décidé d’amadouer  les amoureux des chats, en promettant d’amener 500 000 matous pour débarrasser la ville des rats. Il lui reste une petite chose à faire : gagner le scrutin et ne pas oublier ses promesses.

«L’un des points-clés de mon programme, c’est de débarrasser la ville des rats qui l’ont envahie. Mais le temps presse. Chaque jour, il y en a de plus en plus», a déclaré Antonio Razzi, candidat au poste de maire et membre du parti de Silvio Berlusconi, Forza Italia. Il promet, s’il est élu, d’amener un demi-million de chats d’Asie pour «les relâcher aux endroits stratégiques de la ville», rapporte l’agence RT.

D’après lui, il n’y aura pas de gangs de chats sauvages dans les rues de Rome. «Ils pourront vivre avec de gentilles vieilles dames, qui aiment les chats. Nous pourrons même proposer des subventions aux personnes qui les recueilleraient», a-t-il laissé entendre.

Rome a toujours hébergé beaucoup de chats. Ces félins sont même devenus l’un des atouts de ce musée à ciel ouvert, qu’est la ville de Rome. Mais le site The Local rapporte que leur nombre a chuté après l’adoption d’un programme de stérilisation des animaux sauvages dans les années 1980. Par conséquent, le nombre de rats, lui, a considérablement progressé.

 

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Folie
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.