Corée du Sud : un candidat distribue du Viagra en échange d’un vote en sa faveur

Une affaire bien cocasse secoue une ville de la Corée du Sud dont les habitants se rendront bientôt aux urnes dans le cadre des élections législatives. Un candidat aurait, en effet, tenté d’acheter des votes d’une manière très étonnante.

La ville de Suwon, située à une trentaine de kilomètres de Séoul, vit une étrange affaire de corruption. Le parquet prend la chose au sérieux et a même ouvert une enquête sur un candidat aux élections soupçonné d’avoir offert des traitements contre les dysfonctionnements érectiles à des électeurs âgés afin qu’ils optent pour le « bon » bulletin de vote.

Si elle se confirme, cette faute pourrait coûter cher au politique corrompu. L’achat de voix en Corée du Sud est passible d’une peine allant jusqu’à 5 ans de prison ou d’une amende de 10 millions de wons (7 600 euros). Mais, il ne sera pas le seul à endosser la responsabilité ; les électeurs corrompus sont également passibles d’une amende bien salée, pouvant atteindre 50 fois la valeur du pot-de-vin reçu, souligne RT.

Reste à savoir pourquoi et comment un candidat serait en possession d’un grand nombre de ces médicaments prescrits sur ordonnance en Corée du Sud.

Visiblement, tous les arguments sont bons pour convaincre!

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Folie
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.