10 % des électeurs de Trump désapprouvent l’émancipation des esclaves (sondage)

Selon un sondage , plus de 10 % des électeurs de Donald Trump désapprouvent la Proclamation d’émancipation qui a libéré les esclaves dans une partie des États-Unis en 1863.

Oui, on parle bien de cette Proclamation d’émancipation. Celle qui, le 1er janvier 1863, a permis aux esclaves des États rebelles de retrouver leur liberté, alors que la guerre de Sécession faisait rage aux États-Unis.

La proclamation d'Émancipation a été publiée par le Président Abraham Lincoln le 1er janvier 1863. C'est déclaré que « toutes les personnes tenues comme esclaves » dans les juridictions rebelles des états confédérés « sont, et dorénavant sera libre. »

La proclamation d’Émancipation a été publiée par le Président Abraham Lincoln le 1er janvier 1863

Dans le cadre d’un sondage YouGov/The Economist mené en janvier, des électeurs de Donald Trump ont été interrogés sur ce sujet. On leur a demandé s’ils approuvaient ou désapprouvaient “l’ordre exécutif de libérer tous les esclaves dans les États qui se rebellaient contre le gouvernement fédéral”.

Parmi eux, 13 % ont répondu qu’ils désapprouvaient, fortement ou d’une certaine manière, et 17 % se sont déclarés indécis (en gros, ils ne voulaient pas se mouiller, on ne sait jamais).

Plusieurs médias comme le New York Times parlent de 20 %, mais c’est plutôt 10 %. Et c’est déjà bien assez.

D’autres chiffres encore plus inquiétants sur les électeurs de Caroline du Sud ont émergé juste avant la primaire que Donald Trump a remportée. Selon un sondage de Public Policy Polling, 38 % des électeurs de Donald Trump dans cet État auraient souhaité que le Sud gagne la guerre de Sécession (autant ne se sont pas prononcés) et 16 % pensent que les Blancs sont “une race supérieure”.

Charles M. Blow, un éditorialiste du Times, a partagé sur Twitter d’autres chiffres tout aussi flippants.

Traduction :

“Trump rencontre beaucoup de succès en Caroline du Sud en raison d’une base d’électeurs chez qui l’intolérance religieuse et raciale persiste. Parmi les croyances de ses fans :

♦ 70 % pensent que le drapeau confédéré devrait flotter au dessus de la Maison-Blanche, alors que seulement 20 % approuvent son retrait. En fait, 38 % des électeurs de Trump affirment qu’ils auraient préféré que le Sud gagne la guerre de Sécession tandis que seulement 24 % sont contents que le Nord ait gagné et 38 % ne se prononcent pas. Dans l’ensemble, seulement 36 % des électeurs de la primaire républicaine dans cet État sont satisfaits que le Nord ait gagné contre 30 % qui auraient préféré que ce soit le Sud, mais Trump est le seul candidat dont les électeurs auraient préféré que le Sud gagne.
♦ 80% des électeurs soutiennent sa proposition d’interdire l’entrée aux musulmans sur le sol américain, et 9% sont contre. En fait, 31 % seraient pour interdire l’entrée aux homosexuels également, une mesure qui ne séduirait que 17 % des électeurs des autres candidats. 62% voudraient qu’il existe une base de données nationale qui recense tous les musulmans, contre 23% qui y sont opposés. 40% sont favorables à la fermeture des mosquées aux États-Unis, alors que 36% sont contre, et aucun électeur d’un autre candidat ne soutient cette mesure.
♦ Seulement 44 % des électeurs de Trump pensent que la pratique de l’islam doit être légale aux États-Unis, alors que 33% pensent qu’elle devrait être illégale. Pour remettre les choses dans leur contexte concernant cette perception des musulmans, 32 % des électeurs de Trump pensent toujours que la politique d’internement des japonais pendant la Seconde Guerre mondiale était efficace, contre seulement 33 % qui s’y opposent et 35 % qui n’ont aucune opinion sur le sujet.

Lisez cela et ne l’oubliez jamais.”

Source : Konbini

 

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Folie
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.