Un selfie avec une femme assassinée reste 36h sur Facebook

Un Texan qui a assassiné sa compagne a posté des photos de son corps sur sa page Facebook. Le suspect prétend avoir eu un accord de suicide mutuel avec elle…Les photos sont restées en ligne environ 36 heures sur le réseau social.

Jennifer Streit-Spears, 43 ans, a été poignardée plusieurs fois. Deux clichés particulièrement choquants sur lesquels on voit d’abord la victime, la gorge tranchée, et un selfie de l’homme, Kenneth Alan Amyx, posant à côté du corps ont été postées sur le réseau social accompagné de la légende «S’il vous plaît, priez pour nous», rapporte CBS News.

texan-tueur

Kenneth Alan Amyx

La sœur de la défunte a immédiatement appelé la police locale et essayé de contacter Facebook pour retirer les images morbides. «Je leur ai demandé plusieurs fois de les supprimer», a-t-elle déclaré au Daily Dot. «Ils m’ont dit que je pouvais bloquer Jennifer si ce qu’elle postait ne me plaisait pas».

Facebook a tout d’abord compris que les photos avaient été postées par la victime. La requête a été satisfaite mais bien plus tard. Les photos sont restées en ligne environ 36 heures sur le réseau social. Encore un fait divers où le laxisme de Facebook est pointé du doigt.

Arrêté , l’homme a déclaré à la police qu’il avait conclu un pacte de suicide avec sa compagne mais qu’elle avait eu peur n’avait pas eu la force de le poignarder à son tour. Les amis de la victime ont nié toute envie suicidaire de Jennifer Streit-Spears. L’homme a été inculpé de meurtre et maintenu en détention après avoir reçu les soins nécessaires à l’hôpital. Il était aussi recherché pour des abus sexuels sur des enfants.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure FLOP
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.