Stéréotypes, blagues douteuses et racisme ordinaire dans un reportage de Fox News

Un reporter a réussi le malheureux exploit d’enchaîner blagues racistes et stéréotypes lors de son reportage dans le quartier Chinatown de New York. Sa performance a de quoi susciter l’indignation…

Jesse Watters est un reporter pour la chaîne américaine Fox News. Il est, récemment, allé dans le quartier asiatique de Chinatown à New York pour interroger ses habitants sur le regard qu’ils portent sur les élections américaines.

jesse-watters

Jesse Watters en plein reportage

Son micro-trottoir s’est rapidement transformé en un enchaînement nauséabond de clichés racistes sur les Asiatiques, et ce, en seulement 5 minutes.  D’ailleurs, un chroniqueur du Washington Post a ironiquement décrit la sortie du reporter avec ces mots : « Utiliser autant de stéréotypes et de blagues sur les Asiatiques en 5 minutes est un exploit télévisuel ».

La chaîne conservatrice Fox News a ainsi diffusé, dans le cadre de son émission « O’Reilly Factor », ce reportage  consternant où le reporter prétend faire de l’humour politique.

Karaté et massages étaient au rendez-vous. « Dois-je faire une courbette pour vous dire bonjour », demande notamment le journaliste à deux jeunes filles avant d’enchaîner avec des phrases douteuses du genre « tu sais faire du karaté? » ou « c’est l’année du dragon, du lapin? ».

Outre les paroles, les actions ne sont pas en reste. Le reporter de la chaîne ouvertement républicaine continue avec des « blagues » sur les produits « made in China » et la contrefaçon. A une fille qui lui confie qu’elle votera Clinton, il rétorque : « comme ça la Chine pourra continuer à nous arnaquer. »

reportage-fox-chinatown

Jesse Watters interviewant un habitant de Chinatown

Après ses questions douteuses, le pseudo-reporter enchaîne avec du karaté, du nunchaku et se fait faire un massage.

tweet-chinatown-2

Et en plateau, Waters parle des habitants de Chinatown comme des extra-terrestres : « Ce sont des gens tellement polis. Ils ne partent pas, ils ne me disent pas de m’en aller. Ils restent là sans rien dire ».

Cette succession de bêtises sur une chaîne nationale a suscité un tollé. L’association des journalistes américains d’origine asiatique est monté au créneau et son président a réclamé des excuses à Fox News.

« On est en 2016. On devrait pouvoir aller au-delà des vieux stéréotypes racistes et arrêter de viser des groupes ethniques en les humiliant » déplore ainsi Paul Cheung . « Fox News vient de montrer que la chaîne avait encore beaucoup de travail à faire pour parler des communautés de couleur de façon respectueuse et juste », indique-il.

Face à la polémique, le reporter Jesse Watters s’est excusé sur Twitter en évoquant « des interviews » à prendre à la légère. Pas convaincant comme excuse.

tweet-chinatown

Catégorie de l'article:
Pure FLOP
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.