Connect with us

Le Trump Grill dézingué par une journaliste de Vanity Fair

Pure FLOP

Le Trump Grill dézingué par une journaliste de Vanity Fair

Une mauvaise critique d’un restaurant de Donald Trump publiée sur le site du magazine Vanity Fair a déclenché les foudres du président désigné, qui a (encore) vivement réagi jeudi sur Twitter…

Les conflits entre Donald Trump et les médias américains prennent des proportions inimaginables. Voici une énième polémique pour le président américain qui n’a pas hésité à réagir toujours sur Twitter.

Tout a commencé avec une mauvaise critique publiée dans Vanity Fair.« Le Trump Grill est peut-être le pire restaurant des États-Unis », a titré Tina Nguyen, qui n’est pas critique gastronomique, mais journaliste politique du magazine.

Le Trump Grill – Photo Safarinow.com

Le restaurant est situé au sous-sol de la Trump Tower, sur le côté de l’atrium haut de 5 étages et entièrement décoré de marbre rosé italien. Il est prisé des touristes, qui composent une bonne partie de la clientèle. Les prix y sont abordables pour le quartier, avec notamment un menu à 28 $ qui comprend entrée, plat et dessert.

Dans l’article publié mercredi, la journaliste décrit son déjeuner, en compagnie de plusieurs convives, dans l’établissement, présenté comme « une version bon marché de l’opulence ». Elle se moque de la composition du menu et des plats faits, selon elle, pour « impressionner les clients », notamment en mélangeant parfois des ingrédients inconciliables.

Un plat photographié par la journaliste de Vanity Fair chez Trump Grill – Photo Tina Nguyen

La sauce soja côtoie ainsi l’huile à la truffe, tandis que du houmous est parfois associé à de la ricotta.

Viande de mauvaise qualité, trop cuite, frites immangeables, dessert encore congelé, cocktails improbables, Tina Nguyen dit avoir eu le sentiment de manger les « restes de repas d’un homme riche ».

Donald Trump lui-même n’a pas tardé à réagir à l’article. Il s’en est pris vertement à Vanity Fair sur son compte Twitter.

« Quelqu’un a-t-il vu les mauvais chiffres de ventes de Vanity Fair », a-t-il tweeté. « Forte baisse, gros soucis, mort ! Graydon Carter, aucun talent, va se faire sortir ! »

Notons tout de même que Graydon Carter est le directeur de la publication du magazine Vanity Fair et que Donald Trump est le président des Etats-Unis.

Pureactu avec AFP

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

More in Pure FLOP

To Top