Le Trump Grill dézingué par une journaliste de Vanity Fair

Une mauvaise critique d’un restaurant de Donald Trump publiée sur le site du magazine Vanity Fair a déclenché les foudres du président désigné, qui a (encore) vivement réagi jeudi sur Twitter…

Les conflits entre Donald Trump et les médias américains prennent des proportions inimaginables. Voici une énième polémique pour le président américain qui n’a pas hésité à réagir toujours sur Twitter.

Tout a commencé avec une mauvaise critique publiée dans Vanity Fair.« Le Trump Grill est peut-être le pire restaurant des États-Unis », a titré Tina Nguyen, qui n’est pas critique gastronomique, mais journaliste politique du magazine.

Le Trump Grill – Photo Safarinow.com

Le restaurant est situé au sous-sol de la Trump Tower, sur le côté de l’atrium haut de 5 étages et entièrement décoré de marbre rosé italien. Il est prisé des touristes, qui composent une bonne partie de la clientèle. Les prix y sont abordables pour le quartier, avec notamment un menu à 28 $ qui comprend entrée, plat et dessert.

Dans l’article publié mercredi, la journaliste décrit son déjeuner, en compagnie de plusieurs convives, dans l’établissement, présenté comme « une version bon marché de l’opulence ». Elle se moque de la composition du menu et des plats faits, selon elle, pour « impressionner les clients », notamment en mélangeant parfois des ingrédients inconciliables.

Un plat photographié par la journaliste de Vanity Fair chez Trump Grill – Photo Tina Nguyen

La sauce soja côtoie ainsi l’huile à la truffe, tandis que du houmous est parfois associé à de la ricotta.

Viande de mauvaise qualité, trop cuite, frites immangeables, dessert encore congelé, cocktails improbables, Tina Nguyen dit avoir eu le sentiment de manger les « restes de repas d’un homme riche ».

Donald Trump lui-même n’a pas tardé à réagir à l’article. Il s’en est pris vertement à Vanity Fair sur son compte Twitter.

« Quelqu’un a-t-il vu les mauvais chiffres de ventes de Vanity Fair », a-t-il tweeté. « Forte baisse, gros soucis, mort ! Graydon Carter, aucun talent, va se faire sortir ! »

Notons tout de même que Graydon Carter est le directeur de la publication du magazine Vanity Fair et que Donald Trump est le président des Etats-Unis.

Pureactu avec AFP

 

Catégorie de l'article:
Pure FLOP
Publié par:
Publié le:
Déc 15, 2016

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.