Le « Motherhood Challenge » ou l’art de créer des défis débiles sur le Net

Disons-le franchement : N’avez-vous pas marre de ces nombreuses photos montrant des mères heureuses avec leurs bébés? « bébé qui dort », « bébé qui mange », « bébé qui porte une couche », « bébé qui sourit » , « bébé qui regarde la télé et sourit » etc. Franchement, à quoi ça sert de montrer ces mignons petits êtres innocents tout le temps?

Bref, la dictature de la maternité sur les réseaux sociaux fait rage et soulignons que nombreux sont ceux qui ont supprimé pas mal de contacts de leurs Facebook – ou caché certains fils d’actualité – à cause de ces publications incessantes et inutiles! De quoi rendre malade certaines femmes qui ont fait le choix de ne pas être mères ou celles qui ne veulent pas étaler leurs vies sur le Net.

Le pire, c’est que cette tendance vient d’être boostée par le défi récemment apparu sur le réseau social : le « Motherhood Challenge ». Un challenge exclusivement réservé aux mères et dont le principe consiste à publier (encore!)  des photos de mamans « fières d’être mères ». le challenge va encore plus loin et propose de taguer des femmes qu’on considère être de « bonnes mères ». Bref, un autre challenge assez débile, excluant et intolérant puisque rappelons qu’il existe des familles monoparentales, des couples homosexuels qui ont adopté un enfant etc. Sinon, quid du tag « bonnes mères »? Qui a le droit de définir ce qu’est « être une bonne mère »? Les femmes au foyer sont-elles de meilleurs mères que les bosseuses? Pas sûr que les réponses soient convaincantes.

Heureusement, ce défi , véhiculant l’image de la femme stéréotypée, est loin de faire l’unanimité et un contre-challenge intitulé « Non-Motherhood Challenge »a vu le jour sur Facebook et a déjà trouvé de nombreuses adhérentes dont la comédienne britannique Ellie Taylor et plusieurs autres femmes épanouies sans avoir d’enfants (eh oui ça existe!). La jeune femme a ainsi posté 5 clichés sur sa page Facebook, célébrant sa vie sans maternité.

ellie taylor

D’autres femmes se sont ralliées à cette initiative et les résultats sont sympas!

Notons que ce challenge suscite l’émoi sur les réseaux sociaux et qu’un débat – qui va parfois trop loin- a vu le jour. Certains commentaires vont jusqu’à évoquer une forme de discrimination à l’encontre des femmes stériles tandis qu’un long post raconte l’histoire d’une mère ayant perdu son enfant et qui souffre à cause de ce challenge. Bref, ça va trop loin, comme c’est souvent le cas sur les réseaux sociaux.

Catégorie de l'article:
divertissement · Pure FLOP
Publié par:

Les commentaires sont fermés pour cet article.