Le célèbre cliché de la fillette brûlée au napalm censuré par Facebook

Facebook censure tout , n’importe quoi et n’importe qui. Et même la première ministre norvégienne n’a pas échappé à cette règle.   Le réseau social  vient , en effet, de supprimer une de ses publications. Le contenu censuré n’est autre que la célèbre photo de la jeune Vietnamienne nue brûlée au napalm…

Il s’agit du premier cas connu de censure d’un chef de gouvernement sur Facebook. Le réseau social qui se permet tout vient de se mettre à dos Erna Solberg, la première ministre norvégienne. La dirigeante vient de vivre , malgré son statut, l’une des nombreuses injustices du monde numérique que subissent les gens lambda.

la fillette brulee au napalm 2

Prise en 1972, la photo montre une fillette nue de 9 ans fuyant sur une route, hurlant de douleur et de terreur, après une attaque au napalm de son village.

«Pendant que j’étais dans l’avion entre Oslo et Trondheim, Facebook a supprimé une publication de ma page Facebook», a écrit Mme Solberg, sur Facebook. «Ce que Facebook fait en supprimant des photos de ce type, aussi bonnes soient leurs intentions, c’est d’éditer notre histoire commune».

Selon le réseau social, cette photo violerait ses règles sur la nudité d’où sa publication en fin de matinée.

Prise en 1972 par le Vietnamien Nick Ut Cong Huynh pour l’agence Associated Press, la photo incriminée montre une fillette nue de 9 ans fuyant sur une route, hurlant de douleur et de terreur, après une attaque au napalm de son village.

La dirigeante scandinave a voulu défier le réseau social qui a récemment censuré un auteur norvégien. Au nom de la liberté d’expression , elle souhaitait comprendre l’ampleur de cette dictature d’un nouveau genre.

«J’espère que Facebook saisira cette occasion pour examiner sa politique rédactionnelle», a-t-elle souligné dans un post publication.

Mise à jour (15h30)

Face à la polémique, Facebook a annoncé vendredi être revenu sur sa décision de censurer la célèbre photo d’une petite fille nue brûlée au napalm pendant la guerre du Vietnam.

«Nous avons décidé de rétablir l’image sur Facebook là où nous sommes au courant qu’elle a été retirée», a indiqué un porte-parole du groupe dans un courriel à l’AFP, disant avoir tenu compte des réactions de sa communauté d’utilisateurs et du «statut emblématique et d’importance historique» du cliché.

«L’image d’un enfant nu serait normalement supposée enfreindre les règles de notre communauté, et dans certains pays pourrait même être considérée comme de la pédopornographie. Dans le cas présent, nous reconnaissons l’importance historique et mondiale de cette image pour documenter un moment particulier».

Catégorie de l'article:
Pure FLOP
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.