GIFs malveillants : Nouveaux outils d’attaques numériques?

Un journaliste américain a récemment été victime d’une crise d’épilepsie. Kurt Eichenwald assure qu’un GIF envoyé par un internaute malveillant est derrière cette violente crise…

L’affaire a pris des proportions considérables dans le web américain et relance le débat autour de la dangerosité de certains GIFs. Tout a commencé lorsque l’écrivain et journaliste Kurt Eichenwald, connu pour ses articles virulents à l’encontre de Donald Trump, a indiqué sur Twitter qu’un GIF reçu a provoqué chez lui une grave crise d’épilepsie.

L’homme , collaborateur de Vanity Fair et de Newsweek, est épileptique. Jeudi dernier, tandis qu’il consultait son compte Twitter depuis sa maison, il a reçu un tweet qui lui était personnellement destiné et ça l’a carrément mis par terre, rapporte 20 minutes. Un internaute- malveillant- lui a , en effet, envoyé un GIF présentant des étoiles imbriquées jaunes et rouges avec au centre cette phrase écrite en bleu : « Tu mérites une crise pour tes publications ».

Capture d’image – Vanity Fair

C’est sa femme qui l’a retrouvé au sol et qui a appelé la police pour dénoncer cet acte malveillant. Elle a aussi publié un tweet s’adressant à l’internaute qui a envoyé le GIF :  « C’est sa femme, vous avez provoqué une crise. J’ai des informations sur vous et j’ai appelé la police pour signaler une attaque. »

Selon Mashable, ce GIF est connu pour sa capacité à déclencher des troubles épileptiques. L’expéditeur malveillant – un certain  @jew_goldstein – a vu son compte twitter suspendu. Son identité est encore inconnue.

Le journaliste a décidé de riposter et d’aller au bout de sa procédure en entamant une poursuite pour crime fédéral. Il assure qu’il aurait pu mourir car la crise a été d’une violence inouïe. L’affaire a beaucoup fait réagir,  notamment le directeur de l’association Epilepsy Action qui a exprimé sa consternation de voir quelqu’un souhaiter provoquer une crise chez une personne, et ce, pour ses opinions politiques. Il a rappelé que l’épilepsie peut engendrer de terribles séquelles ou dans le pire des cas, la mort.

L’affaire peut paraître incroyable mais plusieurs experts ont dénoncé cet acte tout en confirmant qu’un GIF peut vraiment provoquer une crise épileptique dommageable à une personne. Il s’agit d’une nouvelle forme d’attaque numérique.

 

 

 

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure FLOP
Publié par:
Publié le:
Déc 20, 2016

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.