Flop absolu : Quelques infos absolument glauques

Un homme a commandité l’assassinat de sa femme

Ce fait divers rapporté par la BBC est digne d’un thriller hollywoodien. Partie enterrer un proche dans son village natal au Burundi, Noela Rukundo, une mère de famille vivant en Australie, a échappé à son assassinat commandité depuis l’Australie par son époux qui a fait appel à des tueurs à gages. Ces derniers ont décidé de ne pas l’exécuter après l’avoir kidnappée et lui ont fourni toutes les preuves incriminant son époux. Privée de sa période de deuil, cette mère de 8 enfants a donc su que son mari  souhaitait sa mort. L’homme découvrira que sa femme est toujours vivante lorsqu’elle se présentera, 5 jours plus tard, à leur domicile. Elle voulait voir sa réaction et simplement le regarder, a-t-elle confié à la télé.  Après avoir plaidé coupable, le mari a été condamné à 9 ans de prison.

Des chercheurs auraient trouvé un moyen de prolonger l’existence

Aux USA, une équipe de chercheurs de l’université de Rochester a trouvé comment prolonger l’existence de souris de laboratoire de 30%, rapporte Le Monde, qui précise que les résultats de cette étude ont été publiés dans Nature. On se demande pourquoi vouloir prolonger la vie humaine et ce que cela va apporter de plus à l’humanité. Ils serait d’ailleurs plus judicieux de trouver des solutions pour préserver les vies des victimes quotidiennes d’épidémies, de maladies encore incurables et de guerres. Sinon, trêve de démagogie, ont-ils pensé à ce que cela risque de coûter pour les caisses de retraite si les gens vivent jusqu’à 120 ans? Heureusement, il reste encore beaucoup de choses à étudier avant de penser à une application humaine.

 

longévité

Une femme découvre que son chéri voulait la vendre

Une Roumaine a récemment échappé à un réseau européen de traite d’êtres humains. Eh oui, ça existe encore. La victime aurait dû être vendue en Suisse où elle aurait été forcée à se prostituer. Quatre hommes ont été interpellés en Espagne, rapporte 20Minutes.  Selon les forces de l’ordre, la victime croyait filer le parfait amour avec un homme rencontré dans son pays. Son «chéri» est parvenu à la convaincre de partir en «voyage» en Espagne avec un autre concitoyen. Arrivés dans la province de Tarragone, les deux hommes l’ont emmenée dans une maison où elle a vécu un véritable cauchemar. Après avoir été violée à plusieurs reprises, elle a entendu son agresseur affirmer au téléphone qu’il allait la vendre à un trafiquant d’êtres humains en Suisse. Par chance, elle est parvenue à s’enfuir et certains de ses bourreaux ont été interpellés par la police.

traite

Ce n’est , hélas, qu’une sélection car la liste des infos glauques est interminable.

 

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
divertissement · Pure FLOP
Publié par:

Les commentaires sont fermés pour cet article.