Crier « Bill Clinton est un violeur » peut rapporter 5000 dollars

Avec son lot de scandales sexuels et de déclarations vulgaires, le débat politique est tombé très bas aux Etats-Unis et la campagne actuelle se vautre dans le caniveau. Cette énième initiative du camp républicain est , encore une fois, allée trop loin…

Un animateur de radio d’extrême droite a décidé de mettre son grain de sel dans une campagne déjà bas de gamme. Alex Jones, 42 ans, propose ainsi un concours douteux à ceux qui souhaitent « intervenir » lors des meetings du camp démocrate.

L’animateur, adepte des théories du complot et qui pense notamment que Barack Obama et Hillary Clinton sont « habités par le diable », propose des sommes importantes en contrepartie d’interventions plus que douteuses.

Concrètement, il promet 5000 dollars si une personne crie « Bill Clinton est un violeur » dans les réunions de campagne de Hillary Clinton et 1000 dollars à celui qui portera à la télé, pendant plus de 5 secondes, un tee-shirt à l’effigie de l’ancien président Bill Clinton assorti du mot « rape » (viol). Nul doute que les finances de cet animateur se portent très bien…

Alex Jones

Alex Jones

Alex Jones est partisan de Donald Trump et l’a déjà invité dans son émission.

Son appel a, bien évidemment, intéressé quelques personnes désireuses de remporter ces coquettes sommes. C’est ainsi que vêtus de débardeurs où on pouvait lire « Bill Clinton violeur », des manifestants ont interrompu mardi un discours de Barack Obama en Caroline du Nord. Ce dernier leur a répondu par l’ironie sous les rires de l’assistance.

alex-jones-2

Des manifestants qui ont répondu à l’appel de Alex Jones pour gagner de l’argent. Photo AFP

Pas sûr que l’initiative de l’animateur soit maligne…

Catégorie de l'article:
Pure FLOP
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.