Conseils anti-viol en Inde : « Pas de robe courte, pas de jupe »

En Inde, le ministre de la Culture conseille aux touristes étrangères d’éviter de porter les jupes « pour leur propre sécurité ». Selon lui, « la culture indienne est différente de la culture occidentale » . Il a aussi déconseillé à ces femmes de sortir seules le soir. Sympa les vacances…

Au lieu de combattre le mal , les politiciens s’attaquent encore un fois aux … futilités. « Pour leur propre sécurité, les touristes ne devraient pas porter de robes courtes et de jupes », a déclaré dimanche le ministre de la Culture et du Tourisme indien, Mahesh Sharma, au cours d’un débat sur la sécurité des visiteurs étrangers dans le pays. Des propos qu’il a justifié avec cette phrase : « La culture indienne est différente de la culture occidentale. »

C’est donc la jupe qui justifierait les agressions sexuelles et les frustrations de ces pervers qui courent les rues. C’est également ce vêtement qui serait responsable de ces terribles statistiques nationales : 92 femmes sont violées chaque jour en Inde.

viol inde 3

Selon The Guardian, les voyageurs en Inde se font offrir depuis 2015 une « trousse de bienvenue » qui comprend des conseils de sécurité destinés aux femmes. On y mentionne aussi aux femmes de ne pas sortir seules la nuit et de photographier les plaques d’immatriculation des véhicules qu’elles empruntent et d’envoyer les photos à des amis.

« Dans ce kit, leur est indiqué ce qu’il faut et ne faut pas faire », a expliqué le ministre. « Ce sont de toutes petites choses, par exemple ne pas s’aventurer seules la nuit dans de petites villes, ne pas porter de jupes… »

Ce kit vise à agir contre le déclin du tourisme féminin à la suite de nombreuses histoires d’agressions sexuelles, impliquant des Indiennes et des touristes étrangères, qui font régulièrement la une de l’actualité.

Ces conseils ont provoqué une vive polémique notamment sur les réseaux sociaux. tandis que les collectifs de défense des droits des femmes ont dénoncé la culpabilisation des victimes de viol.

viol inde 2

viol inde

Notons qu’en juillet dernier, une Israélienne de 25 ans avait été victime d’un viol en réunion dans une station touristique du nord de l’Inde. En 2012 et en 2013, une Américaine et une Australienne ont également subi des viols.

 

Catégorie de l'article:
Pure FLOP
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.