Accusée de racisme, Miss Teen USA lynchée sur les réseaux sociaux

La Texane Karlie Hay, 18 ans, vient tout juste de remporter le titre de «Miss Teen USA», le concours de beauté américain pour adolescentes. Elle est accusée de racisme et plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer son utilisation de termes discriminatoires…

Deux jours seulement après son élection au titre de «Miss Teen USA» samedi 30 juillet, la Texane Karlie Hay, âgée de 18 ans, a subi de plein fouet une polémique sur les réseaux sociaux au sujet de son utilisation du mot raciste «nigger» («nègre» ).

Il faut dire que ce concours est accusé de ne pas mettre suffisamment en avant les minorités ethniques et les internautes se sont déjà insurgés contre sa sélection « trop blanche » et non représentative des Etats-Unis.

miss usa teen 4

Mais cette fois, le scandale a éclaté suite à l’enquête menée par des internautes qui ont déniché des publications sur Twitter datant de 2013 et 2014, dans laquelle la jeune blonde employait ce terme afin d’interpeller ses amis ou pour faire référence à ceux-ci.

Dans un autre registre, le jeune fille a souvent utilisé un vocabulaire vulgaire pour répondre à ses amis, ce qui est en décalage total avec l’image « je veux la paix dans le monde » prôné par ce genre de concours de beauté.

miss usa teen 2

La découverte a suscité de vives réactions d’indignation sur les réseaux sociaux, certains utilisateurs appelant à destituer Karlie Hay de son titre.

Les organisateurs du concours n’ont pas tardé à réagir à cette vague de protestation, souligne RT, affirmant que le langage de l’élue 2016 était inacceptable, et qu’il ne reflétait en rien les valeurs de la «Miss Universe Organization».

miss usa teen 3

La principale intéressée a fermé l’accès public au compte Twitter depuis lequel avaient été postés les commentaires controversés, et s’est justifiée à leur sujet. «Il y a quelques années, j’avais de nombreux problèmes personnels, et je me trouvais dans un endroit [le Texas] qui ne ressemblait pas à la personne que j’étais. J’admets avoir utilisé publiquement par le passé un langage dont je ne suis pas fière, et je reconnais que je n’ai pas d’excuse pour cela», a-t-elle fait savoir sur Instagram.

Elle a ajouté qu’elle était une meilleure personne aujourd’hui, et qu’elle utiliserait son titre fraîchement acquis pour promouvoir les « bonnes » valeurs.

Catégorie de l'article:
Pure FLOP
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.