Un père serbe fait son mea culpa dans le journal national

C’est l’histoire d’un adorable mea culpa est adorable. Un père a acheté ce week-end un encart publicitaire dans Politika, le quotidien serbe de référence, pour s’excuser publiquement d’avoir douté des capacités de son fils…

Tout le monde en Serbie parle de cette annonce parue ce week-end dans Politika et dans laquelle on peut lire : « Je m’excuse auprès de mon fils Ilija Djuric de ne pas avoir cru qu’il pourrait décrocher un diplôme à la faculté d’électrotechnique ».

excuses-serbie

Voyant son fils Ilija en difficulté dès sa première année, Branko Djuric, 56 ans, lui a alors dit qu’il le pensait incapable de mener ses études à terme, rapporte l’AFP. « La situation était difficile, il n’y arrivait pas, et je lui ai dit : si tu décroches ton diplôme, je m’excuserai publiquement », se souvient-il dans la presse local.

Chose promise chose due, lorsque son fils est officiellement devenu ingénieur en télécommunication, vendredi dernier, Branko a contacté le service des petites annonces de Politika.

Une belle façon de montrer que les parents peuvent se tromper et repartir sur de bonnes bases avec leurs enfants.

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Délire
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.