Le festival végétarien de Phuket est « perçant »

Vous croyez avoir tout vu en matière d’événements  WTF ? Détrompez-vous. Le festival végétarien de Phuket, en Thaïlande offre, en effet, l’un des spectacles les plus étonnants. Âmes sensibles s’abstenir…

Les scènes sont plutôt difficiles à regarder. Des manches de hache, des épées , des brochettes et même un modèle de voilier ancien: ce dimanche , les fidèles se transperçaient les joues à l’aide d’objets étranges lors de ce rite religieux taoïste fondé sur des mutilations expiatoires.

A travers l’Asie du Sud-Est, de nombreuses communautés chinoises adoptent cette semaine un régime végétarien à l’occasion de la fête taoïste « des 9 dieux empereurs », mais peu vont aussi loin que dans l’île de Phuket. Pendant toute la semaine, les fidèles témoignent de leur ferveur au travers de la douleur et de la mutilation. Ils courent sur des charbons ardents et se percent le corps à l’aide d’une grande variété d’objets.

.

Portant des robes, les nombreux festivaliers entrent dans une sorte de transe au son lancinant de tambours, ce qui leur permettrait de ne pas avoir mal.

Ces rituels se répètent depuis 1825 dans cette île qui est un aimant à touristes. Selon la légende, tout a commencé avec une troupe d’opéra chinois miraculeusement guérie du paludisme en adoptant un régime végétarien strict. Pendant les rituels complexes de purification, les adeptes se privent de viande, d’alcool, de rapports sexuels et se mortifient dans leurs chairs. La plupart des adeptes sont des hommes, mais quelques femmes franchissent aussi le pas.

Avec AFP (images AFP)

Selon l’Autorité du tourisme de Thaïlande, le festival attire des centaines de milliers de visiteurs supplémentaires à Phuket.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Délire
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.