Gentleman, cet entraîneur pète un câble

Football et bonnes manières font parfois bon ménage…

Ricardo Ferretti est l’entraîneur du club mexicain des Tigres. Il est visiblement arrivé tendu en conférence de presse. Et lorsqu’un journaliste n’a pas voulu respecter la tradition, à savoir que la première question soit posée par une femme, Ferreti n’a pas aimé, souligne la voix du nord. Mais alors pas du tout !

Le moins que l’on puisse dire c’est que c’est un gentleman. Depuis six ans à la tête des Tigres, il a instauré une belle tradition : la première question de ses conférences de presse doit être posée par une femme. Honneur aux dames donc. Et garde à celui qui conteste cette règle.

 

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Délire
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.