Des surfeurs et des environnementalistes irlandais se liguent contre Trump

Donald Trump se trouve à la tête d’un important empire autour du globe et sa vision en tant qu’homme d’affaires ne fait pas l’unanimité. Dans certaines communautés, ce n’est pas sa politique qui fait l’objet de critiques, mais bien son business qui est loin d’être pro-environnementaliste.

En Irlande, la campagne #NatureTrumpsWalls vient tout juste de prendre une toute autre envergure afin de stopper Donald Trump qui veux construire un mur de roche pesant plus 200 000 tonnes  et s’étalant sur 2,8 kilomètres ; un projet qui ruinera 31 acres de plage et de dunes de sable.

L’homme d’affaires est propriétaire d’un terrain de golf en Irlande du nom de Doonberg golf resort, situé sur la plage de Doughmore. Ici, Hillary Clinton n’est pas la seule rivale de Trump. Mère nature a aussi son mot à dire.

terrain-golfe

Doonberg golf resort, situé sur la plage de Doughmore en Irlande

Tout comme en campagne électorale, Trump compte défendre son tire de propriétaire du terrain en essayant de stopper l’érosion. Mais de l’autre côté, c’est avec beaucoup d’intensité que la pétition pour stopper ce projet a été lancé il y a deux semaines et, déjà à ce jour, plus de 90 000 signatures ont été amassées.

Il est important de mentionner que Trump a déjà entamé le processus de conservation de son terrain de golf. En 2014, plusieurs camions ont déversé illégalement des milliers de tonnes de roche sur la plage. Néanmoins, les restrictions gouvernementales et civiles l’ont empêché de continuer. Le magnat de l’immobilier a besoin de déroger aux règles municipales pour continuer, une chose qu’il a l’intention de faire dans les mois à venir, même s’il a déjà déposé une demande en mars qui a été rejetée en avril dernier.

Trump a, par ailleurs, menacé le conseil municipal de fermer le terrain de golf s’il n’obtient pas le permis. Cette menace ne semble cependant pas inquiéter les habitants locaux. En fait, plusieurs personnes seraient contentes de voir l’Américain disparaître de la région. Si le projet de loi ne passe pas, il y a toujours la possibilité de réorienter la position du 12e trou, affirme le conseil municipal.

Voici la pétition contre le projet de Trump : https://www.change.org/p/stop-trump-s-irish-wall-naturetrumpswalls

Catégorie de l'article:
Pure contributions
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.