Bad buzz : une campagne pub de Calvin Klein fait scandale

La nouvelle campagne publicitaire de Calvin Klein ne plait pas à tout le monde. Accusée de perversité et d’apologie de la pédophilie, la marque est confrontée à une série de commentaires négatifs…

La campagne en question porte sur une collection de sous-vêtements de la célèbre marque. Elle montre la culotte d’un jeune mannequin – au physique très enfantin-  vue sous sa robe. Ce cliché suscite de nombreuses critiques, notamment pour avoir mêlé sexe et enfance.

«I-flash-in mycalvins» (je m’exhibe en Calvins), indique la légende sur la photo sépia tirée de cette nouvelle série de visuels, qui met en scène le mannequin Klara Kristinâgée de 23 ans.

Calvin Klein pub

Le cliché a provoqué un torrent de réactions hostiles aux États-Unis, sur les réseaux sociaux mais aussi au-delà. «Calvin Klein fait du marketing pour les pervers», a même titré le New York Post sur son site.

new york post calvin

Plusieurs internautes se sont également dits choqués par le supposé parti pris du photographe, qui aurait cherché à rendre Klara Kristin plus jeune.

«Calvin Klein, ta publicité donne un caractère sexuel aux petites filles. Nous n’achèterons pas» («we’re NotBuyingIt»), indique un tweet provenant du compte Miss Representation du mouvement The Representation Project, qui dit lutter contre les «stéréotypes» et les «injustices sociales», repéré par l’AFP.

Une pétition a même été lancée par le National Center on Sexual Exploitation (NCOSE), organisation dédiée à la lutte contre l’exploitation sexuelle, l’objectivation et la violence. L’organisme demande à la marque d’«arrêter de normaliser le harcèlement sexuel et de le rendre glamour».

Depuis sa création, Calvin Klein a souvent présenté des campagnes publicitaires mettant en scène un aspect très sexué, parfois avec des mannequins androgynes et très jeunes.

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.