Un patron chinois fouette les employés pas assez performants

Les images sont scandaleuses. Des employés de la Rural Commercial Bank ont été sanctionnés et humiliés en public  par leur manager. Une vidéo montre des employés de cette banque chinoise recevant une fessée pour leurs mauvaises performances . La séquence est devenue virale , provoquant l’indignation publique et la suspension des dirigeants, rapporte le site Mashable.

Comment agir quand l’un de vos employés ne répond pas à vos attentes de productivité ? Le convoquer pour un entretien individuel, lui adresser un avertissement ? Ce patron, en poste à la Rural Commercial Bank, a opté pour un moyen plus radical.

Lors d’une soirée organisée par l’entreprise, il a fait monter ses « mauvais élèves » sur scène pour leur demander d’exposer publiquement les raisons de leurs performances insuffisantes et les a ensuite frappés armé d’une règle.

L’enregistrement montre 8 salariés – 4 hommes et 4 femmes – alignés sur scène et obligés de justifier à leur formateur pourquoi ils sont arrivés derniers à une compétition.

« Je n’ai pas réussi à me dépasser », « nous avons manqué de cohésion », répondent les employés visés. « Préparez vos derrières ! », hurle alors le bourreau, avant d’asséner plusieurs frappes avec ce qui semble être une épaisse pagaie en bois. Une femme essayant de protéger son postérieur avec ses mains se voit ordonner de les enlever, avant de pousser des cris aigus une fois atteinte par les coups, rapporte l’agence AFP.

Publiée sur le site d’information People’s Daily, la vidéo de la scène a suscité de nombreuses réactions. Plusieurs internautes dénoncent une attitude « immorale » et « indigne ».

Pour d’autres participants, la punition s’est traduite par la tonte des cheveux, ont assuré sous couvert d’anonymat des employés de la Changzhi Zhangze Rural Commercial Bank, cités par plusieurs médias chinois.

Le journal Beijing Times a annoncé mardi que des hauts dirigeants de la banque ont été suspendus pour avoir omis de mener des contrôles adéquats sur le programme de formation . Les autorités locales ont également ordonné au formateur, issu d’une entreprise de consulting de Shanghai, de faire des excuses publiques « pour son comportement inapproprié », a précisé le quotidien relayé par l’AFP.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.