Rome : Des statues nues cachées pour accueillir le président Iranien

« Inacceptable » et « humiliant », tels sont les mots utilisés par plusieurs internautes Italiens pour exprimer  leur désarroi face à cette prédisposition prise par les autorités italiennes afin d’accueillir le chef de la théocratie iranienne, Hassan Rohani, en visite officielle à Rome. Ainsi, plusieurs statues antiques ont été tout simplement cachées et camouflées au célèbre musée du Capitole où une rencontre entre Rohani et Matteo Renzi, le premier ministre italien, a eu lieu. Devant la nécessité de s’expliquer , les autorités romaines ont évoqué une «forme de respect envers la culture et la sensibilité iranienne» mais également un argument « pratique » : faciliter le travail des journalistes iraniens couvrant l’événement. Des observateurs ont également crié à la « soumission » en référence au titre du livre de Michel Houellebecq qui a connu un grand succès en Italie.  Rappelons qu’une rencontre entre Rohani et le Pape François a eu lieu au Vatican et que le président Iranien a entamé une tournée en Europe.

 

Cette attitude « trop bienveillante » des chefs européens n’est pas sans cacher les intérêts économiques derrière ces visites. L’Iran – qui a récemment fait son retour historique sur la scène internationale- a une force de frappe financière puissante et séduisante pour les chefs occidentaux désireux d’attirer les investisseurs Iraniens. Encore une fois, « Business is business »!

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
divertissement · Pure Buzz
Publié par:

Les commentaires sont fermés pour cet article.