Quand Beyoncé vend des produits estampillés «Boycott Beyoncé»

Queen B a trouvé un moyen de contenter à la fois ses fans et ses détracteurs, tout en récupérant quelques dollars au passage. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Beyoncé a toujours le dernier mot…

La diva vient de prouver une nouvelle fois qu’elle était une businesswoman de haut niveau. Après avoir surpris le monde entier avec un album surprise et des polémiques à n’en plus finir sur sa vie privée, voilà que la chanteuse s’illustre par un sens du commerce des plus fins.

L’histoire remonte au dernier Super Bowl, le 7 février 2016. Quelques heures avant l’événement, la chanteuse prend tout le monde de court avec la publication de son explosif single Formation, très critique envers les violences policières aux Etats-Unis.  Cette vidéo est arrivée en plein scandale des bavures policières aux États-Unis, alors que de nombreuses personnes afro-américaines avaient été victimes des forces de l’ordre.

Cet opus avait valu à Beyoncé une campagne de dénigrement plutôt virulente de la part des milieux conservateurs, qui avaient carrément appelé à son boycott. Aujourd’hui, la star renverse la tendance, puisqu’elle a décidé de vendre elle-même des t-shirts « Boycott Beyoncé » lors de ses concerts, à 45$ l’unité.

C’est ainsi que pour sa tournée Formation World Tour et en réponse à ceux qui appelaient à son boycott, elle vend des T-shirts et des coques d’iPhone sur lesquels on peut lire «Boycott Beyonce».

Bref, quand l’humour et le génie du capitalisme en action se rencontrent , ça donne ça!

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.