Publicis a mis en place un guide pour « réagir face à Cash Investigation »

Le media training permet de préparer toute personne qui peut être amenée à se retrouver face à la presse. Ce marché est en pleine expansion et les décideurs économiques, qu’ils soient chefs d’entreprise, cadres dirigeants, hommes ou femmes politiques, ont intérêt à connaître les techniques adéquates pour « déjouer » les questions des journalistes….enfin, c’est ce que souhaitent leur vendre les experts en communication.

Les opérateurs économiques , notamment ceux qui font l’objet de scandales ou de bad buzz, se voient donc obligés d’apprendre à communiquer et savoir comment convaincre l’opinion publique à travers les médias.

elise-lucet-2

Elise Lucet , journaliste et présentatrice à France 2

Cependant , les choses peuvent aller plus loin et devenir presque ridicules. C’est le journaliste Ariel Wisman qui a dévoilé, dans la nouvelle édition de Canal +, l’existence d’un guide destiné aux opérateurs économiques confrontés à l’examen suprême: la rencontre avec Elise Lucet, la journaliste qui fait peur aux Hommes d’affaires et qui ne lâche jamais le morceau.

La grande journaliste qui a participé , via son émission Cash Investigation à l’enquête des « Panama Papers », est de loin la plus appréhendée par les affairistes véreux et corrompus de France. Ceux qui ont quelque chose à cacher tentent de la fuir. Ceux qui se la jouent discrets l’évitent.

C’est ainsi que la célèbre agence de communication Publicis a mis en place un guide. Si , si. Intitulé « Réagir face à Cash investigation », ce guide conseille ceux qui sont dans le viseur de la célèbre émission d’investigation.

Toute une stratégie y est détaillée comprenant notamment des conseils « pratiques » : Ne pas refuser le dialogue, ne pas répondre à chaud, répondre aux questions gênantes, se préparer aux sujets sensibles.

Indécent, ce guide ne prodigue pas le bon conseil : dire la vérité.

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.