Plusieurs comptes parodiques sur Twitter disparaissent et reviennent

Un nombre étrangement élevé de comptes parodiques russes sur Twitter ont disparu sans aucune explication avant de réapparaître . Plusieurs médias parlent d’espionnage numérique facilité par la complicité des réseaux sociaux…

La méditation de l »affaire a commencé avec la suspension , ce mardi, du populaire compte parodique @DarthPutinKGB . Avec ses 50.000 abonnés , ce compte montrant un Vladimir Poutine malicieux, faisant un clin d’œil sur sa photo de profil, y avait pour habitude de raconter son quotidien dans des messages ironiques, très appréciés par les internautes.

twitter 1

Et ce n’est qu’un des nombreux comptes parodiques qui se moquent des politiques russes et qui ont été récemment fermés, indique BuzzFedd. Le média a même essayé de sonder Twitter sur les raisons de ses suspensions. Mais l’entreprise américaine n’a pas souhaité faire de commentaires et renvoie à la politique de Twitter en matière de comptes parodiques.

Parmi les comptes disparus, on trouve @SovietSergey, qui s’est moqué du ministre russe des Affaires étrangères Sergey Lavrov, ou un compte tournant en dérision Alexander Yakovenko, l’ambassadeur russe en Grande-Bretagne, rapporte BuzzFedd.

sergey twitter

Plusieurs thèses ont commencé à circuler. Selon Financial Times ,il y a en ce moment plusieurs efforts russes pour reprendre en main le contrôle des réseaux sociaux. Tant à l’intérieur de ses frontières pour faire taire les voix dissonantes, qu’à l’extérieur pour semer la division au sein de l’Europe. « C’est la campagne de désinformation la plus large et la plus intense à laquelle l’Otan doit faire face depuis la fin de la guerre froide », indique une porte-parole de l’organisation.

La suppression récente de ces comptes parodiques pourrait donc être une nouvelle offensive de Vladimir Poutine sur les réseaux sociaux, selon le quotidien britannique.

Et coup de théâtre : Le mercredi après-midi, les comptes suspendus étaient de retour, en pleine forme. Suite à cela, la personne derrière le compte @SovietSergey a dit à BuzzFeed que «Twitter n’a été d’aucune aide (…) J’ai seulement pu faire appel et attendre. Il n’y a personne à qui on peut parler.»

Après la suppression des comptes, de nombreux internautes ont pris fait et cause pour @DarthPutinKGB, via notamment le hashtag #NoGulagForDarthPutinKGB. Selon le site 20 minutes, même le président estonien a interpellé Twitter à son sujet. Résultat, @DarthPutinKGB comme @SovietSergey ou @AmbYakovenkoNot ont tous réapparu sur la plateforme de micro-blogging.

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.