Playboy présente sa première « Playmate de l’année » habillée

Le mythique magazine «Playboy» vient de dévoiler sa «Playmate de l’année» dans une version beaucoup plus soft et bien moins dénudée. Finie l’ère des vieux lecteurs avides de nudité, place aux réseaux sociaux et à leur culte du puritanisme…

Playboy vient d’élire sa première Playmate de l’année. Eugena Washington, mannequin et actrice noire originaire de Palmdale en Californie, est l’heureuse élue et a posé pour les photographes devant la célèbre Playboy Mansion de Hugh Hefner, le fondateur du magazine, à Beverly Hills.

La sculpturale jeune femme de 31 ans a fait crépiter les flashs en robe bleue pale translucide, devant la voiture de sport qu’elle a remporté: une Fiat Spider 124, rapporte l’AFP . Elle a également reçu la somme de 100 000 dollars et apparaîtra en couverture du magazine, qui a supprimé sa célèbre double centrale dénudée dans l’espoir d’élargir son lectorat et de coller aux exigences des réseaux sociaux.

Eugena Washington

«Le monde change. J’espère que cela va amener de nouveaux regards vers le magazine, et de nouveaux publics», a déclaré Eugena Washington , qui est photographiée nue dans la nouvelle édition du magazine, mais le corps partiellement occulté par ses mains, ses bras, un meuble, un vêtement, ou une pose assise. Rien que ça!

Eugena Washington est aussi la troisième mannequin noire sur 57 au total qui ont été nommées Playmates de l’année. Le magazine, dont Marilyn Monroe a été la première Playmate en 1953, tente de faire évoluer son image et a déjà assagi son contenu pour pouvoir publier des contenus sur les réseaux sociaux qui font la chasse aux photos dénudées.

Mots clés:
· ·
Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.