Miss Turquie condamnée pour un poème posté sur Instagram

Merve Büyüksarac , Miss Turquie 2006, a été condamnée à 14 mois de prison avec sursis pour avoir posté sur Instagram un poème satirique sur le président turc Erdogan…

Couronnée miss Turquie en 2006 Merve Büyüksarac, 27 ans, est aujourd’hui condamnée pour un poème satirique raillant le président turc Recep Tayyip Erdogan, à l’époque premier ministre. La justice lui reproche d’avoir publié une version de l’hymne national turc contenant des insultes contre le président Erdogan en 2014.

merve insta

La jeune femme a été condamnée par un tribunal d’Istanbul pour « insulte à une personnalité d’État » mais l’exécution de sa peine a été reportée, a indiqué l’agence de presse Dogan.

Publié dans un premier temps par l’hebdomadaire satyrique Uykusuz, ce poème reprend et adapte les paroles de l’hymne turc pour évoquer notamment des affaires de corruption impliquant Erdogan. Merve l’a repris sur son compte avant de l’effacer rapidement après les mises en garde de son entourage.

Miss Turquie 1

La jeune femme a, malgré tout, été sommée de s’expliquer sur cette publication. Elle a répondu qu’elle avait trouvé le poème « drôle ». La justice turque vient de trancher : Merve Büyüksarac doit se tenir tranquille pendant cinq ans sous peine de faire ses 14 mois de prison. Son avocat, Emre Telci, a assuré à l’agence Associated Press qu’il fera appel auprès de la Cour européenne des droits de l’homme, basée à Strasbourg.

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.