Le web s’emballe pour une délinquante, la « prison bae »

Encore un fois, les apparences sont trompeuses. Sarah Seawright, une Américaine de 24 ans, a un casier judiciaire bien rempli et jouit d’un physique plus avantageux qui a ému les internautes…

L’histoire de cette jeune femme arrêtée par la police, rappelle celle de Jeremy Meeks, le prisonnier dont la photo publiée en ligne par la police avait complètement déboussolé les internautes. Cet Américain, au physique d’Apollon, avait fait de la prison tandis que sa notoriété sur les réseaux ne faisait qu’augmenter. Sa popularité grandissante lui a , d’ailleurs , permis de signer un contrat avec une agence de mannequins à sa sortie de prison.

mugshot-sarah

La photo de Sarah Seawright postée par la police de l’Arkansas.

Quelques mois après, Sarah Seawright, arrêtée le 28 avril dernier par la police de l’Arkansas (Etats-Unis) pour conduite sans assurance, mais aussi pour ne pas s’être présentée en 2014 devant les juges dans une précédente affaire, précise Sputnik. Et ce n’est pas la première fois. Sarah Seawright a un casier judiciaire bien garni. En 2012, elle avait aussi été accusée de vol aggravé, d’enlèvement, d’agression. Rien que ça!

Cependant cette photo postée en ligne par la police américaine risque de changer son destin. Sur les réseaux sociaux, la délinquante a déjà hérité du titre de « prisonnière la plus mignonne » des Etats-Unis. Ses clichés sont devenus viraux et les articles à son sujet s’accumulent dans les médias américains . Et consécration : la belle a droit à son propre hashtag #prisonbae.

Cette célébrité pourrait lui offrir quelques opportunités pour l’avenir. Affaire à suivre.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.