Le sondage douteux de Wikileaks concernant la santé d’Hillary Clinton

Wikileaks a suscité , dimanche soir, l’indignation d’une partie des internautes après la publication d’un sondage douteux sur Twitter.  Le média de Julian Assange a sondé les internautes sur la cause du malaise de la candidate démocrate à la présidentielle américaine, avant de retirer son tweet…

Alors que les images montrant le malaise d’Hillary Clinton faisaient le tour du monde ce dimanche, les spéculations allaient bon train avant la révélation de la cause du malaise : la pneumonie dont souffre la candidate démocrate.

C’est dans ce cadre, que le site Wikileaks, réputé anti-Clinton, a publié sur Twitter un sondage demandant aux internautes quelle serait , selon eux , l’origine de ce malaise. Les propositions sont particulièrement étonnantes : des allergies (Hillary Clinton est effectivement allergique au pollen), la maladie de Parkinson, une sclérose en plaques (MS), ou des séquelles de sa commotion cérébrale fin 2012.

wiki-sondage-tweet

Suite à la publication de ce sondage plutôt douteux , le site a essuyé plusieurs réactions d’indignation et de vives critiques de la part des internautes . Résultat : Wikileaks a très vite supprimé le tweet, prétendant que les réponses proposées étaient « trop spéculatives ». Les internautes ont cependant capturé le tweet de la discorde et continué à dénoncer la sortie du site.

wiki-sondage

Souffrant d’une pneumonie, la candidate démocrate à l’élection présidentielle américaine a annulé ses déplacements pour 48h. Pour l’instant, Donald Trump lui a souhaité un prompt rétablissement.

 

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.