Le site qui rend visible l’homophobie sur Twitter

A l’occasion de la journée internationale contre l’homophobie, le site NoHomophobes.fr a été lancé. Ce site web permet d’afficher en temps réel les insultes homophobes publiées sur Twitter.

Quatre ans après la version anglophone, nohomophobes.fr a été lancé. Pour lutter contre la banalisation des termes, le site recense, en temps réel, les propos homophobes qui inondent les réseaux sociaux. Un décompte édifiant qui montre combien le langage reste la première des violences à combattre.

Ce site va épingler  « Des termes et des expressions comme « pédé », « gouine », « je suis pas une tapette » ou « c’est pas un truc de tarlouze », sont très souvent utilisés, notamment chez les adolescents, malgré les efforts de sensibilisation autour des problèmes de solitude, d’isolement et même – dans certains cas tragiques – de suicide des jeunes appartenant aux minorités sexuelles et de genre», indiquent les créateurs du site.

En France, c’est l’association Mousse, qui vise à lutter contre les discriminations liées au sexe, au genre et à l’orientation sexuelle, qui est à l’origine de ce projet. La dénonciation et la lutte se feront sur Twitter mais aussi dans les tribunaux, puisque l’association « se donne notamment pour objectif de poursuivre en justice les auteurs de propos et discriminations sexistes, homophobes et transphobes ».

tweet homophobe

Capture d’écran du site nohomophobes.fr.

A l’heure où on rédige ces lignes, quelque 2421 tweets à caractère homophobe ont été recensés.  Cependant, certaines défaillances au niveau de ce mode de recensement ont été repérées. Le site 20minutes souligne ainsi que si vous parlez de « tapette » à mouche, vous aurez vous aussi droit à votre place sur le mur de la honte. Pareil si vos initiales sont PD . La preuve en Tweet.

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.