Le patron de Chobani, roi Turc du yaourt américain, rend ses employés millionnaires

Les employés de Chobani, géant américain du yaourt, vont recevoir 10 % du capital de l’entreprise. Ce don s’élève à 150.000 dollars en moyenne par personne et peut atteindre le million de dollars pour les plus anciens. Ce beau geste devient viral et même Hillary Clinton a salué le geste de ce patron en or…

A la tête de la grande marque de yaourt Chobani qui s’est imposé aux États-Unis, Hamdi Ulukaya, immigré turc de 43 ans, a fait une annonce incroyable : les employés de son entreprise auront, selon leur ancienneté, des parts de sa société valant jusqu’à 1 millions de dollars. Ils ont découvert, mardi, une lettre annonçant qu’ils allaient recevoir ce gros pactole. La surprise a été totale et l’émotion énorme.

Hamdi Ulukaya, s’est justifié : « Ce n’est pas un cadeau. C’est une promesse que nous nous faisons de travailler ensemble avec le même objectif et une responsabilité partagée. Nous allons continuer à créer quelque chose de spécial et durable. »

chobani-2

Le New York Times a évalué la valeur moyenne de chaque don à 150.000 dollars, mais les plus anciens salariés pourraient recevoir plus d’un million de dollars et la distribution des actions a déjà commencé.

Chobani, la référence des yaourts grecs aux Etats-Unis, a été fondée en 2005. Onze ans après son immigration, le patron qui avait déjà une petite activité dans les produits laitiers, a racheté une usine grâce à un prêt public. Il a depuis révolutionné le marché des yaourts.

En pleine campagne électorale, ce geste ne laisse pas indifférent. « J’aime ça. C’est formidable de voir Chobani partager sa réussite avec les salariés qui ont rendu ce succès possible » a tweeté la candidate aux primaires démocrates, Hillary Clinton, qui a salué cet acte venant d’un immigrant , adopté par les Etats-Unis. de quoi donner, peut-être, une crise d’urticaire au xénophobe Donald Trump .

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.