Le Net digère mal le « poulet yassa » de Léa Seydoux

L’actrice française Léa Seydoux vient de rejoindre la liste des stars qui racontent n’importe quoi dans leurs interviews. En misant sur le mystère et le côté artiste-philosophe-évasive-qui-voit-le-monde-autrement, la James Bond girl est devenue l’une des nombreuses risées du web…

En accordant une interview à Paris Match, Léa Seydoux ne pensait sûrement pas devenir la risée des réseaux sociaux. La question posée par la journaliste était pourtant simple : Est-elle déjà allée à Gorée ? L’actrice a répondu « Pas vraiment, mais j’y suis allée souvent. Ce coin du monde fait partie de ce que je suis aujourd’hui. Même si j’ai grandi à Paris, Gorée est dans mon sang, tatouée dans ma chair ». Et de continuer, « Aujourd’hui, ­j’habite près de Château-Rouge. Dans le bus, quand une Africaine s’assoit près de moi, le tchouraï, le parfum de séduction dont elles s’aspergent, me fait décoller et me donne envie de manger du poulet yassa. »

lea-seydoux2

 

Il n’en fallait pas plus pour provoquer l’indignation et les moqueries sur les réseaux sociaux. Les internautes se sont lâchés avec le hashtag #LeaSeydoux.

Petit conseil tout de même : Ne pas réduire une grande culture à un plat. Ne pas utiliser les clichés pour parler d’un grand héritage. Éviter les phrases à deux balles pour montrer qu’on est une personne « normale ». La prochaine fois que Léa Seydoux  accordera une interview, elle réfléchira sûrement plusieurs fois à ce qu’elle dira.

 

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.