Le facebookeur-voyant n’avait pas prédit tous les drames de 2016

Cette histoire illustre parfaitement la manipulation que peuvent faire certains des réseaux sociaux. Les messages provenant du compte Facebook d’un certain Pablo Reyes sont devenus viraux. Derrière cette supercherie ? une simple fonctionnalité du réseau social.

Suite au massacre d’Orlando, le message d’un certain Pablo Reyes a été massivement partagé et relayé. En apparence daté du 27 décembre 2015, il indiquait ceci : « Traitez-moi de fou mais en 2016 Hillary Clinton sera la première femme présidente, le monde va s’exciter à propos de la mort d’un gorille, Prince va mourir, Mohammed Ali va mourir, Kimbo Slice va mourir, Donald Trump va mourir. Les Etats-Unis vont faire face à la pire fusillade de leur histoire… Je ne veux effrayer personne, mais vous vous souviendrez de mon nom. »

pablo reyes

Ce post a de quoi étonner car parmi ces prédictions , quatre sur sept se sont déjà produites. Sauf qu’il s’agit d’une grosse supercherie qui a berné des milliers d’internautes. Pablo Reyes, directeur marketing d’un site parodique américain et soi-disant Nostradamus s’est bien moqué de tout le monde. Et plusieurs sont tombés dans le panneau comme l’indique cette capture d’écran de Slate faite le 13 juin.

retweets pablo

Comment il a procédé ? Eh bien, il s’est juste contenté d’éditer un de ses anciens statuts Facebook dans la nuit du 12 au 13 juin, une vague histoire de « blancs à l’extérieur qui prennent des selfies avec des tornades et tout ». Cela donne l’évolution suivante.

pablo supercherie

Cette supercherie a été facilitée (et rendue possible) suite à un changement opéré par Facebook :  auparavant , la mention « modifié » apparaissait à côté de l’heure du nom de l’utilisateur et de la date du message. Mais le réseau social a abandonné cette fonctionnalité et désormais, il faut aller chercher dans les options de la publication pour voir l’historique des modifications.

Mots clés:
· ·
Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.