Interdit en Russie, Pornhub propose un abonnement aux autorités

C’est confirmé. Les autorités russes ont réitéré le 15 septembre leur décision de bloquer les célèbres sites pornographiques , Pornhub et Youporn, en proposant aux internautes de trouver des partenaires « dans la vraie vie »…

L’agence gouvernementale de surveillance des télécommunication Roskomnadzor a bloqué les deux sites pornographiques sur tout le territoire russe le 13 septembre, sur décision des tribunaux locaux.

Le porte-parole de l’ageence a déclaré le 15 septembre qu’une levée de l’interdiction serait envisageable, mais uniquement «après un changement complet du catalogue des sites», rapporte Russia Today.

Visiblement taquin, le site pornographique Pornhub a répondu à l’interdiction du gouvernement russe avec humour sur Twitter en demandant à Roskomnadzor si elle autoriserait à nouveau le site en échange d’un abonnement Premium. Un deal en bonne et due forme..

pornhub

«Désolé, nous ne sommes pas sur le marché et la démographie n’est pas un produit de consommation», a répondu l’agence – sérieuse- sur son propre compte Twitter, supposant que regarder des vidéos pornographiques dissuadait les Russes de faire des enfants.

Roskomnadzor a également conseillé aux internautes mécontents de la fermeture de Pornhub et de Youporn de « rencontrer quelqu’un dans la vraie vie »  plutôt que de consulter des sites pornographiques. Et sur la toile les internautes russes ont commenté cette fermeture, parfois avec humour et dérision, parfois avec rage et énervement.

En septembre 2015, un tribunal local avait déjà interdit le site Pornhub, ainsi que 10 autres sites à caractère pornographique, indiquant que ces derniers enfreignaient les lois sur la protection des enfants contre les « informations nuisibles » .

En attendant, certains voisins biélorusses proposent déjà aux Russes d’immigrer chez eux…

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.