Hitler, monstre : Trump très critiqué durant les Emmys

La cérémonie des Emmy Awrads a été marquée par la victoire de Game of Thrones et Veep qui ont été sacrées meilleures séries ce dimanche soir lors d’un show où le républicain Donald Trump a été la cible d’innombrables attaques…

La politique américaine a été largement évoquée lors de la cérémonie alors que l’élection présidentielle doit se tenir dans quelques semaines. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la candidat républicain Donald Trump ne faisait pas l’unanimité chez les artistes présents.

Durant toute la soirée, de nombreuses stars ont pris la parole pour attaquer le magnat de l’immobilier , et ce, sans détour. Entre moqueries , humour et critiques sérieuses, les personnalités ont bien transmis leur « amour » au républicain, ex-star de télé-réalité.

Dès la séquence d’ouverture, l’animateur et maître de cérémonie Jimmy Kimmel a présenté un sketch dans lequel il fait de l’auto-stop pour se rendre au siège de la cérémonie. Et là, il tombe sur une limousime conduite par…le malheureux candidat aux primaires républicains Jeb Bush.

Jeb Bush durant son apparition aux 68e Emmy Awards

Jeb Bush durant son apparition aux 68e Emmy Awards

Ce dernier lance à Kimmel : « si on mène une campagne positive, les électeurs finissent pas faire le bon choix ».

Et les attaques se poursuivent quand Kimmel demande à Marc Burnett, créateur de « The Apprentice », la télé-réalité à laquelle Donald Trump a participé : « si ce n’était pour la télévision, est-ce que Donald Trump serait candidat à la présidentielle aujourd’hui? Non ». « Qui est responsable, alors? Je vais vous le dire, il est assis juste ici », a-t-il continué en montrant Marc Burnett dans le public . « Grâce à lui, on n’a plus besoin de télé-réalité, notre quotidien est de la télé-réalité (…) Je le dis haut et fort maintenant, si Trump est élu et construit son mur , la première personne que l’on jettera par-dessus c’est Marc Burnett ».

De son côté , Jill Soloway, créatrice de Transparent, a critiqué plus violemment Donald Trump. Selon elle, Trump est « le monstre le plus dangereux de notre époque. Il ostracise les gens. Il compare les femmes à des truies. Il accuse les musulmans et les Mexicains de tous nos problèmes. A chaque fois que je pourrais clamer que Trump est un héritier d’Hitler, je le ferai. »

Plusieurs autres artistes ont profité de l’occasion pour tacler Trump à l’instar de l’actrice Julia Louis-Dreyfus qui campe le rôle d’une (vice)présidente incompétente dans Veep ou encore Aziz Ansari, qui a misé sur l’humour. « J’ai bien réfléchi et je vais voter pour Trump. Je propose d’ailleurs qu’on en profite pour interdire aux musulmans et personnes hispaniques de participer aux Emmys. Maman, papa, désolé mais on va vous escorter vers la sortie… « 

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.