«Hijab day» : l’initiative d’un collectif d’étudiants de Sciences Po qui divise

Des étudiants de Sciences-Po organisent ce mercredi un « Hijab day » dans les locaux de la prestigieuse école parisienne. Leur objectif?  «Démystifier le tissu!». Cette initiative laisse perplexe plusieurs internautes.

« Si toi aussi tu penses que toutes les femmes devraient avoir le droit de se vêtir comme elles le souhaitent et d’être respectées dans leur choix, rejoins nous ». Plusieurs élèves de Sciences Po-Paris, regroupés en collectif, ont lancé une initiative baptisée « Hijab Day », afin de sensibiliser leurs camarades à la question du port du voile.

hijab day fb

S’inspirant d’une initiative mondiale, le World Hijab Day,créée en 2013, ce groupe d’étudiants encourage leurs camarades de l’institution à «se couvrir les cheveux d’un voile le temps d’une journée».

Ces étudiants, qui se revendiquent «humanistes, féministes, antiracistes, anti-paternalistes» mais ne veulent pas expliquer davantage leur démarche, accueilleront le matin les étudiants de Sciences Po «avec (leurs) plus jolis foulards et pashmina pour des petits tutorats et une assistance manuelle».

L’initiative, lancée sur Facebook, a suscité de très nombreux commentaires divergents et parfois cinglants, amenant l’organisatrice à supprimer les discussions. Malgré cela, plus de 160 étudiants ont indiqué qu’ils y participeraient, sur plus de 2 000 invités, souligne Le Figaro.

Sur les réseaux sociaux, de très nombreux messages haineux ont été publiés. Et beaucoup d’internautes restent très perplexes face à cette initiative. « Le voile est une atteinte à la liberté, qu’on le permette et le tolère est une chose, qu’on le mette en exergue en parlant de droit en est une autre », indique une internaute cité par Le Figaro. « Les femmes se battent pour avoir le choix et pour qu’on arrête de leur confisquer la parole », rétorque une autre, ou « A quand la journée de la Burqa ! ».

Notons que le moment choisi pour organiser cet « événement » n’est pas un hasard ; la polémique autour du voile à l’université vient d’être relancée par le Premier ministre Manuel Valls qui a récemment évoqué l’interdiction de son port dans les universités tandis que le président français avait été clair lors de l’émission « Dialogues citoyens ».  Il avait tranché et exclu toute interdiction du port du voile à l’université.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.