France : un jeune homme veut renoncer à sa nationalité et devenir apatride

En plein débat sur la déchéance de nationalité en France, Thomas Marchal, un jeune français de 23 ans, a opté pour un choix plutôt étonnant : Obtenir le statut d’apatride. Autrement dit,  devenir une personne dépourvue de nationalité, qui ne bénéficie de la protection d’aucun État.

Le jeune homme a fait les démarches nécessaires auprès des autorités publiques , comme le révèle La Dépêche , et s’appuie sur un argument assez déroutant ; il veut rompre avec un système dans lequel il ne trouve pas sa place. Thomas Marchal dit ne plus se reconnaître dans la nationalité française et veut en finir avec cette appartenance.

Converti à l’islam en 2012, il a affirmé, dans un entretien accordé à La Dépêche, ne plus trouver sa place dans la société Française et souffrir d’incompréhension notamment parmi ses proches. Élevé dans la tradition catholique,  Thomas Marchal assure s’être converti à sa nouvelle religion car « le Coran a pour moi apporté des réponses, il y a plusieurs siècles ». « Je suis né en France, j’aime le peuple français mais la francophonie ne constitue pas l’ensemble de mon identité, qui est bien plus grande que ça », ajoute-t-il.

Celui qui a déposé un dossier pour devenir apatride, affirme vouloir être citoyen du monde et que tout le monde puisse vivre en paix notamment grâce à un retour à des choses plus simples.  Il a , par ailleurs, confié au journal qu’il est actuellement à la recherche d’une « paix intérieure » et que « Les notions de nationalité et de frontières n’ont plus de valeur », indique-t-il. Notons que le jeune homme a passé, en 2015, quelques mois en prison au Maroc pour préparation d’attentats terroristes, avant d’être innocenté.

La requête de ce jeune homme risque de se heurter à certains soucis d’ordre juridique puisque le droit à la nationalité est un droit universel selon l’article 15 la déclaration universelle des droits de l’homme des Nations Unis.

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Les commentaires sont fermés pour cet article.