«Florida Man», la star des faits divers et du web

La Floride voit tellement d’événements saugrenus se produire sur son territoire que les Américains ont inventé les expressions « Florida Man » . Ce dernier a son propre compte Twitter, et ses histoires sont relayées sur tous les réseaux sociaux. Et c’est un vrai phénomène…

L’expression est inspirée par les mots «Un homme en Floride»  qui ouvrent ces récits improbables dans les médias: un homme en Floride découvre qu’il est blessé par balle trois jours après s’être tiré dessus; un homme en Floride s’arrache avec les dents le bout des doigts pour dissimuler ses empreintes digitales; un homme en Floride appelle la police pour se plaindre qu’il n’a plus de vodka. Et ce ne sont que les exemples les plus récents, souligne l’AFP.

«Florida Man» a son propre compte Twitter, tout comme sa complice fictive aux histoires tout aussi incongrues, «Florida Woman». Un hashtag mène tout droit vers les nombreux faits divers égrenés chaque jour sur les sites des journaux locaux.

Cependant, le penchant de la Floride pour les faits divers saugrenus n’a pas attendu l’ère d’internet. Tant d’excentricités découlent aussi d’une réalité bien concrète: la législation.

«La Floride dispose d’une des meilleures lois sur la transparence», explique à l’AFP Barbara Petersen, présidente d’une ONG de défense de la presse et de la liberté d’expression, First Amendment Foundation.


Le contenu de tout échange ou réunion entre fonctionnaires, s’ils portent sur un sujet public, y compris les courriels, textos, photos et vidéos, est accessible aux citoyens sur demande. Et cela inclut les procès-verbaux de police.

«Cette loi facilite immensément le travail des journalistes en Floride qui écrivent des histoires insolites», témoignait Kyle Munzenrieder, blogueur pour le journal Miami New Times, il y a un an. Quand bien même autant de faits divers insolites se produiraient ailleurs aux États-Unis, un reporter aurait bien plus de mal à vérifier les informations et ces histoires auraient davantage de chance de passer inaperçu.

La loi à elle seule n’explique toutefois pas l’ampleur du phénomène «Florida Man». Les ouragans, les requins et autres bestioles grouillant dans les marécages de Floride sont aussi d’excellents protagonistes.

Et tant mieux pour Internet!

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.