Facebook se trompe après l’activation de son Safety Check par erreur

Le terrorisme vient encore de frapper. La ville de Lahore au nord-est du Pakistan a été la cible d’un attentat sanglant ayant fait plus de 65 morts.  A la suite de cette tragédie, Facebook a activé son application Safety Check en demandant à ses utilisateurs censés être présents au Pakistan s’ils étaient «en sécurité».

«Vous allez bien ? Il semble que vous soyez dans la zone touchée par l’explosion à Lahore, Pakistan. Informez vos amis que vous êtes en sécurité», pouvait-on lire sur la notification envoyée.

Sauf qu’une activation défaillante de cet outil, notamment en dehors du pays a fait réagir sur les réseaux sociaux où cette erreur n’est pas passée inaperçue. D’ailleurs, de nombreux internautes ont réagi.

 

 

safety 5 safety 4 safety 3

Plusieurs autres internautes ont critiqué ce « bug » qui met en évidence la trop grande responsabilité qui incombe au réseau social, qui prend le risque de susciter la panique chez ses utilisateurs.

safety 2 safety 1

Face à la polémique, Facebook s’est excusé  «Nous avons activé Safety Check aujourd’hui à Lahore au Pakistan, après une explosion qui est intervenue là-bas. Malheureusement, beaucoup de gens non affectés par cette crise ont reçu la notification leur demandant où ils étaient aujourd’hui», a déclaré un porte-parole de Facebook au Daily Mail Online.

Rappelons que cet outil, lancé en 2014, permet aux utilisateurs du réseau social proches d’une zone dangereuse, qu’il s’agisse d’une scène d’attentats ou d’une catastrophe naturelle, de vérifier et de déclarer qu’ils sont bien en sécurité.

Le réseau social a visiblement besoin de vérifier son outil car on ne rigole pas avec les questions de vie ou de mort.

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.