Deux applications de rencontres se déclarent la guerre

Les applications de rencontres misent sur l’amour pour vendre leurs services, mais préfèrent la guerre lorsqu’il s’agit de se positionner sur le marché…

L’application de rencontres Tinder a déposé plainte, il y a quelques jours, contre 3nder (lire « threender ») , spécialisé dans les « rencontres à trois ». L’application reproche à son rival l’utilisation d’un nom trop proche, qui lui donne un avantage injuste et se base sur une infraction à la législation sur les marques.

Tinder demande la fermeture pure et simple de son concurrent, à la fois pour « éviter toute confusion » entre les deux applications, et aussi parce qu’il estime que ce nom donne un « avantage indû » à 3nder, rapporte le Guardian.

3nder appli

En riposte, 3nder, une start-up qui ne compte que 8 employés, a accusé Tinder d’avoir utilisé « l’arme nucléaire » contre un concurrent, et demandé à ses utilisateurs de publier des photos de leurs chaussettes sur les réseaux sociaux, accompagnés du mot-clef « Tindersuckmysocks » (« suce mes chaussettes, Tinder »).

Dans sa défense, 3nder a expliqué que Tinder n’avait pas fait preuve d’originalité non plus pour trouver son nom puisque l’application s’est largement inspirée de Grindr, une autre application de rencontre lancée bien avant. Elle vient , par ailleurs, de mettre en avant un autre argument pour mobiliser les internautes : le petit business contre la grande entreprise.

Parions que cette bataille entre applications ne fait que commencer. L’amour n’est pas du tout au rendez-vous!

Mots clés:
· · · ·
Catégorie de l'article:
divertissement · Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.