#HalalChallenge : la campagne qui appelle à mettre du porc dans les rayons halal

Des activistes sur les réseaux sociaux incitent les Allemands à mettre du porc dans les rayons halal puis immortaliser la scène, pour dénoncer le meurtre immoral des animaux. D’autres estiment qu’il s’agit d’attaques contre musulmans.

La campagne qui se propage sur les réseaux sociaux avec le hashtag #HalalChallenge encourage les gens à «mettre du porc dans un rayon halal, filmer ce moment, puis diffuser la vidéo sur Facebook, Instagram, YouTube ou n’importe où, et ensuite inviter un ami à participer», selon la page officielle de Facebook.

Les partisans de l’initiative estiment que cette campagne vise à sensibiliser le public sur la façon dont sont tuées les bêtes pour produire de la viande halal.

«Ils les abattent comme des assassins psychopathes, ils prennent un couteau et égorgent l’animal sans aucune injection ou gaz. Nous essayons d’expliquer au public ce que signifie tuer les animaux de façon halal et c’est notre défi», a confié dans une interview à RT une activiste sous couvert d’anonymat.

D’autres voix se sont élevées pour accuser cette campagne de viser spécifiquement les musulmans en Allemagne sous couvert de défense des droits des animaux, rapporte RT.

D’après Deutsche Welle, plusieurs partisans de ces actions de communication sont plus connus pour leur activisme de droite que pour être d’ardents défenseurs des animaux. Cette campagne n’est pas la première qui utilise l’utilisation du porc ou de cochons comme d’un moyen pour se prononcer contre la population musulmane.

Mots clés:
· · ·
Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentaires à #HalalChallenge : la campagne qui appelle à mettre du porc dans les rayons halal

  • Il faut lire l’article de leur Oumma, et la loi de la taqiya!
    C’est édifiant, une fois de plus, car ils impliquent juifs et casher, alors même que les juifs n’abattent qu’à la commande et font payer le consommateur lors de l’achat, tandis que les gentils mahométans, font abattre même pour ceux qui ne veulent pas des bas morceaux de leurs bestioles sacrifiées sauvagement (comme les mécréants!), et font payer à l’abattage leur taxe scandaleuse!!!

    Denis F 15/04/2016 12 h 52 min

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.