Amitié improbable : l’homophobe et la transsexuelle

L’ex-président du Front National et homme politique connu pour ses positions xénophobes, ses déclarations controversées et ses sorties racistes et homophobes entretient depuis près de 30 ans une solide amitié avec…. une transsexuelle.

Selon l’ouvrage Rose Marine, qui sera dans les librairies le 7 avril prochain, Jean-Marie Le Pen et Maud Marin, une transsexuelle, s’adorent et aiment passer du temps ensemble et échanger sur le monde.

L’auteure de cet ouvrage, Marie-Pierre Bourgeois revient sur cette relation amicale spéciale et plutôt improbable. Maud Marin, une transsexuelle très proche de l’ancien patron du Front National a changé de sexe, en 1974, mais c’est à la fin des années 90 que Jean-Marie Le Pen  décide de la prendre sous son aile.

Alors avocate, Maud Marin ne pensait pas qu’elle allait être radiée en sortant un livre, en 1996, dans lequel elle revient sur l’attentat de la station de RER Saint-Michel. C’est à ce moment précis que le rapprochement entre elle et Jean-Marie Le Pen  s’effectue clairement, rapporter Closer. « Elle dîne à sa table après les banquets militants, vend ses livres lors des meetings et des universités d’été. Ils aiment partager leurs lectures historiques, leurs réflexions sur des faits de société, » nous explique d’ailleurs Marie-Pierre Bourgeois dans son livre (Extrait publié dans L’Obs).

Maud Marin

Maud Marin dans l’une des rares photos disponibles sur internet

Jean-Marie Le Pen a même fait jouer ses contacts pour que Maud Marin soit réintégrée au barreau, en vain. Sa bienveillance envers cette femme est plus qu’étonnante venant de cet homme qui a lié récemment pédophilie et homosexualité dans son journal de bord (regarder à partir de 10min30), ce même homme qui a toujours eu des propos inacceptables et intolérants envers la communauté LGBT.

Catégorie de l'article:
Pure Buzz
Publié par:

Commentez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.